Gesec Magazine

À la recherche d’un nouveau modèle économique

Rédigé par Rémi Voirin,

Paru dans Gesec Magazine 259 Automne 2022

Édito

Comme chaque année, nous avons sondé le moral de nos adhérents en prévision de notre Convention annuelle. Le constat est sans appel : le climat général des affaires commence à atteindre votre mental, comme on le dit dans les milieux sportifs. Non que vous cédiez au pessimisme : vos prévisions d’activité pour 2023 sont bonnes ou moyennes pour plus des trois quarts d’entre vous et votre carnet de commandes est mieux ou aussi bien rempli que l’an dernier à la même époque pour 80 % d’entre vous (lire p. 14). Non, ce qui vous mine, c’est l’incertitude qui pèse sur l’avenir : le prix de l’énergie va-t-il continuer à augmenter, faut-il répercuter les hausses des coûts de production sur les tarifs, de combien augmenter les salaires pour tenir compte de l’inflation… Sans parler des difficultés persistantes de recrutement qui obligent certains d’entre vous à renoncer à des chantiers, faute de pouvoir les assurer dans de bonnes conditions. Ce sont là de légitimes motifs d’inquiétude.

Nous le réalisons tous, la crise que nous traversons ne ressemble pas à celles que nous avons connues jusqu’ici. Il s’agit d’une crise systémique, qui se déploie dans de nombreuses dimensions. C’est peut-être la fin d’un monde, comme le croit l’économiste Philippe Dessertine, que nous avons eu le privilège d’écouter lors de notre Convention. Selon l’universitaire, spécialiste des questions financières, la pandémie de Covid-19 et le confinement ont amorcé un « grand basculement » à l’échelle mondiale (lire p. 28). « La crise du Covid a montré qu’on pouvait changer radicalement de modèle en quelques mois »,
observe-t-il. Un changement de modèle rendu nécessaire par les défis de l’époque, explique-t-il dans son dernier essai : dérèglement climatique, en premier lieu, mais aussi montée en puissance de l’économie de la donnée, changement de puissance dominante au niveau mondial et réorientation de la finance vers la création de valeur durable.

Nous devons apprendre à mieux valoriser les services que nous apportons à nos clients.

Marie-Laure Socquet et Didier Dumont

Directricé Générale et Président

À l’échelle des entreprises, ce changement de modèle peut prendre plusieurs formes. Dans notre dossier, nous avons voulu explorer celui de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC), qui se diffuse lentement mais sûrement. Le principe consiste schématiquement à vendre l’usage ou la performance d’usage d’un bien plutôt que le bien lui-même. Dans notre secteur, cela signifie par exemple vendre du confort thermique plutôt qu’une chaudière. Un changement de perspective radical, comme l’expliquent les pionniers de l’EFC, qui pointent les nombreux bénéfices de cette démarche : augmentation de la valeur de l’offre, meilleure qualité de vie au travail, réduction des externalités négatives… Mais pour cela, nous devons apprendre à mieux valoriser les services que nous apportons à nos clients (lire p. 26).

Comme Philippe Dessertine nous l’a assuré, notre secteur et nos métiers sont non seulement compatibles avec ce nouveau modèle économique fondé sur une offre de services tout à la fois utiles au client et au bien commun, mais ils se trouvent en première ligne compte tenu de leur implication dans la construction de bâtiments économes en carbone et en énergie et dans la rénovation énergétique des bâtiments existants. « Vous avez la chance de faire partie d’un groupement performant qui peut vous accompagner dans cette transformation multidimensionnelle de vos métiers. Pour vous, c’est du billard ! », nous a-t-il assuré.
Dans les temps incertains qui sont les nôtres, le Gesec vous l’assure : nous sommes plus que jamais à vos côtés pour vous aider à relever les défis qui nous attendent. C’est l’objet de notre Pacte 2025, cadre de notre transformation. Site carrière, déploiement de l’outil de GED, traitement des factures d’achat, séminaire Tous ambassadeurs ! : les chantiers avancent bien, comme vous pourrez le constater en lisant le point d’étape (lire p. 12). Autant de raisons de ne pas céder au pessimisme ambiant.

Au sommaire

C’était déjà la question que nous nous posions lors des réunions de zones de l’automne dernier. Dans le climat d’incertitude actuel, il nous a paru opportun d’approfondir cette réflexion.
Notamment en nous intéressant à l’économie de la fonctionnalité, qui nous fait entrer
dans une logique servicielle. Un modèle adapté à notre secteur, comme l’a souligné avec brio
l’économiste Philippe Dessertine, invité de notre convention annuelle… Lire la suite

À nous trois, nous maîtrisons tous les métiers, de la conception à la maintenance en passant par la réalisation

ORIOL-MATCH, à Saint-Étienne (Loire)

C’est l’histoire d’une transmission en interne exemplaire. Dix ans après le passage de témoin
à trois chargés d’affaires, l’entreprise stéphanoise a atteint sa vitesse de croisière. Une réussite qui repose sur l’expérience et la complémentarité de la nouvelle direction, qui a fait le choix de maîtriser son activité. Aussi bien en matière de gestion de stocks que de choix de chantiers et de clients… Lire la suite

Je compte bien apporter ma touche terrain au CA !

ATSE BORDES, à Saint-Génies (Dordogne)

Le passage de témoin s’est fait à bord du Club Med 2, lors du congrès du Gesec : Jérôme Allard a fait son entrée au CA en remplacement de Philippe Dupré, parvenu au terme de ses deux mandats de trois ans. Les deux hommes se connaissent bien pour avoir travaillé ensemble au sein du groupe Pérennité, chargé d’accompagner les entreprises en difficulté… Lire la suite

L’acquisition d’une entreprise de votre secteur peut donner un coup d’accélérateur à votre activité. Mais cette opération n’est pas sans risques.
Le Gesec vous propose un programme de formation et de services pour vous accompagner durant les différentes phases de votre projet… Lire la suite

Avec le soutien de nos partenaires

  • Atlantic
  • Cedeo
  • Cegibat
  • Ciat
  • Daikin
  • France Air
  • Gasco France
  • Objectif 54
  • Ouest Isol & Ventil
  • Pum
  • Téréva
  • Viessmann
  • Würth

Vous aimerez aussi

À la recherche d’un nouveau modèle économique