Regards croisés
Paru dans le Gesec Magazine n°251 – Automne 2020


Pour le savoir, le Groupe Pérennité vous propose de réaliser un test simple et rapide.
À partir de cinq indicateurs-clés, il vous permettra de détecter d’éventuelles fragilités.

Nos entreprises sont toutes impactées par la crise sanitaire. Plus ou moins, selon l’état de leur structure financière antérieure à mars 2020 et des actions menées ces dernières semaines.
Aujourd’hui, la relance est en cours, mais des incertitudes subsistent pour les prochains mois, et la visibilité sur les carnets de commandes pour début 2021 est restreinte pour certains. C’est pourquoi il est important de rester vigilant et de se donner les moyens de prendre des décisions de gestion financière à court terme pour panser et/ ou consolider l’entreprise (réalisation ou prolongation du PGE, par exemple).

5 INDICATEURS POUR ANALYSER LA SOLIDITÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE

Face à la crise, des solutions existent, mais leur efficacité dépendra de la rapidité avec laquelle vous les mettrez en œuvre. Pour vous aider à réaliser sans tarder un premier diagnostic de la santé financière de votre entreprise, nous vous proposons de réaliser un test en ligne simple et rapide à partir de votre dernière liasse fiscale. Nous avons construit ce test autour de cinq indicateurs- clés et avons défini pour chacun un seuil d’alerte qui vous permettra de détecter les éventuelles fragilités de votre entreprise. Ces indicateurs répondent aux questions suivantes :

  1. La capacité de mon entreprise à générer du profit sur les trois dernières années est-elle trop faible par rapport à la profession ?
  2. Mon entreprise a-t-elle une marge de sécurité financière satisfaisante ?
  3. Mon entreprise est-elle trop endettée ? Peut-elle prétendre à des financements ?
  4. Le niveau de trésorerie de mon entreprise est-il suffisant ?
  5. Le délai de recouvrement de mes clients est-il raisonnable ?

ET APRÈS ?

Connaître l’origine des points faibles, qu’ils soient récurrents ou ponctuels, vous permettra d’adapter le financement nécessaire à la consolidation de l’entreprise et de dégager des pistes d’amélioration à court ou moyen terme.

Si vous êtes dans la « zone rouge », les résultats de ce test devront être complétés par une analyse plus approfondie avec vos conseillers ou votre cabinet comptable.

Bien sûr, l’analyse du bilan comptable ne suffit pas à caractériser la santé de votre entreprise. Cette approche devra être complétée par une veille de l’évolution du carnet de commandes, du chiffre d’affaires mensuel, de la trésorerie, des paiements à échéance, des risques clients défaillants ou encore des litiges…

Enfin, d’autres signes peuvent vous alarmer, comme un manque de fluidité dans l’organisation courante ou des mouvements de personnel inhabituels.


Demandez votre cotation Banque de France

En complément de ce test, nous vous invitons à demander votre cotation Banque de France, et ce annuellement. Elle sert à l’ensemble des organismes prêteurs au-delà de leurs propres ratios. Bon à savoir : vous avez la possibilité d’améliorer votre cotation en apportant des éléments complémentaires récents ou explicatifs à la Banque de France.